Catherine MINALA

« Les êtres-anges » sont des créatures courantes « À Brussel My Belle », la capitale du surréalisme. On les rencontre fortuitement lorsque les mannequins exposés dans les vitrines entrent en harmonie avec la ville. Ces objets à la forme si humaine renvoient au réel comme des « symboles de notre condition » mais établissent également un lien avec un autre monde dégageant un sentiment d’inquiétante étrangeté. La photographie a le pouvoir de figer les vivants.

Catherine Minala expose à la Maison des Coccinelles, place du plat pays 20 (Bruyères).